-

 

Estelle Debaes-Psychanalyste

  Thérapie en ligne et à votre domicile à Lille 

Code de déontologie

Devoirs du psychanalyste vis-à-vis de ses analysants

 

Qualité des soins :

Dès lors qu'il est engagé dans une cure, le psychanalyste s'engage à donner personnellement les meilleurs soins à son patient.


Appel à un tiers :

A cet effet, et s'il l'estime utile, il fait appel à la collaboration d'un tiers professionnel.


Devoir de réserve :

Conscient de la relation très spécifique qui le lie à ses patients, le psychanalyste adopte une attitude de réserve en toute circonstance.


Abstinence sexuelle :

Le psychanalyste s'abstient de toutes relations sexuelles avec ses patients.


Respect de l'individu :

Le psychanalyste respecte l'intégrité et les valeurs propres de l'analysant dans le cadre du processus de changement.


Responsabilité de l'analysant :

Le psychanalyste se doit d'attirer l'attention sur la responsabilité propre de l'analysant et sur la nécessité d'une coopération active et constante de ce dernier.


Sécurité physique :

Dans le cadre de sa pratique, le psychanalyste instaure une règle de non-violence sur les personnes et les biens.


Honoraires :

Chaque psychanalyste fixe lui-même ses honoraires en conscience.


Secret professionnel :

Le psychanalyste est soumis aux règles usuelles du secret professionnel, qui s'étend à tout ce qu'il a vu, entendu ou compris au cours de sa pratique.


Garantie de l'anonymat :

Le psychanalyste prend toutes les précautions nécessaires pour préserver l'anonymat des personnes qui le consultent ou l'ont consulté.


Secret professionnel et co-analyse :

Si des raisons thérapeutiques nécessitent la collaboration avec une personne donnant des soins à l'analysant, le psychanalyste ne peut partager ces informations qu'avec l'accord du patient. Cet accord est implicitement donné dans un processus de co-analyse.


Liberté d'engagement du psychanalyste :

Le psychanalyste n'est jamais tenu de s'engager dans un processus menant à l'analyse après un bilan ou après quelques entretiens préliminaires.


Continuité :

Le psychanalyste se doit d'assurer la continuité de l'engagement analytique ou d'en faciliter les moyens.


Changement d'analyste :

Le psychanalyste est conscient des liens spécifiques mis en place par une analyse précédemment engagée par un confrère. Dans le cas d'une consultation en vue de changer d'analyste, il focalisera le travail d'analyse opportunément sur ce changement.